Les détecteurs de mensonges

L’un des jeux les plus populaires de l’histoire de la télévision québécoise, Les détecteurs de mensonges a eu une longue carrière sur nos écrans. Avec la complicité de Confucius, Patrice L’Écuyer accueille, avec la fougue qu’on lui connaît, trois personnalités qui dévoilent leurs affirmations. Le public en (...) plus.gif, 0 kB

L’avocat du diable

Sur le plateau de L’avocat du diable, une équipe de deux personnalités se prononce pour ou contre le sujet lancé par l’animateur. L’autre équipe se retrouve automatiquement dans la position adverse et doit défendre son point de vue. Un débat oratoire où le public en studio vote pour l’équipe qui a été (...)

plus.gif, 0 kB

Le jeu du siècle

Le 20e siècle est suffisamment riche en événements de toutes sortes et en personnalités dans tous les domaines pour qu’on en fasse un jeu télévisé. Simple, intéressant et captivant, Le jeu du siècle porte sur les événements et les personnalités qui ont marqué notre siècle : des deux guerres mondiales à la (...)

plus.gif, 0 kB

Les Beaux Parleurs

Animé par Patrice L’Écuyer, le jeu Les Beaux Parleurs met au défi les connaissances des gens de la rue et mise sur la perspicacité de deux concurrents en studio. Ces derniers peuvent remporter des prix en argent en déterminant qui, parmi ces illustres inconnus, sera en mesure de répondre ou non aux (...)

plus.gif, 0 kB

Mémoire en jeu

Animé par Michel Desrochers, Mémoire en jeu met en opposition deux équipes qui tentent de mémoriser un maximum d’objets révélés sur un grand tableau. Les objets ainsi retenus se transforment en prix à gagner. Animateur : Michel Desrochers Idée originale : Ghislaine Paradis Réalisateur : Mark (...)

plus.gif, 0 kB

Tournoi des mètres

Tournoi des mètres est un jeu-questionnaire de connaissances encyclopédiques qui oppose dix équipes représentant autant de régions du Québec. Martin Drainville anime ce jeu entièrement québécois où la fierté régionale constitue le principal enjeu. Les concurrents doivent répondre correctement aux (...)

plus.gif, 0 kB