Pendant ses études en psychologie, Pierre Hébert a eu le goût du risque. Plutôt que d’entrer au doctorat, il s’inscrit à l’École nationale de l’humour. Diplômé en 2005, sa carrière prend un véritable envol en 2008 lorsqu’il est nommé « Révélation de l’année » pour sa toute première participation au Festival Juste pour rire. La même année, l’aventure Vrak la vie débute. Pierre crée, écrit et joue dans la série qui deviendra l’émission phare de Vrak.tv pendant 6 ans.

Sacré « Découverte de l’année » au Gala Les Olivier en 2010, il reçoit également le trophée « Auteurs de l’année ». Ces honneurs consacrent Pierre Hébert comme un incontournable de sa génération. Les projets s’enchainent : « Nobody » récurrent à l’émission Un gars, le soir, protagoniste de la série documentaire Les 5 prochains, animateur de Remise à neuf, de l’émission jeunesse Le grand jeu des animaux, il devient rapidement un visage familier au petit écran. Animateur polyvalent, il partage également le micro de l’émission radiophonique C’t’encore drôle à NRJ durant deux étés.

C’est à l’automne 2011 que l’humoriste présente son tout premier spectacle solo qu’il promène partout au Québec durant près de trois ans. En parallèle, il devient un collaborateur et un invité prisé sur plusieurs plateaux de télé, où son passage est toujours remarqué. Artiste apprécié des jeunes, il obtient ses premières nominations au Gala Artis comme « Personnalité jeunesse » en 2014 et 2015.

Parallèlement au rodage de son deuxième one-man show intitulé Le goût du risque, il incarne l’un des fils du clan disjoncté de Madame Lebrun à Super Écran et anime l’émission Gang de malades sur Z Télé. Depuis l’automne 2015, on l’entend également comme collaborateur régulier à Éric et les fantastiques sur le réseau Énergie.


Photo : Martin Girard